Heisei tanuki gassen pompoko
// Oomu / Studios / Ghibli / Heisei tanuki gassen pompoko / Introduction

Script

Dans une montagne vivent des tanukis, une sorte de "raton laveur" vivant au Japon. Comme dans les contes, cette espèce a la faculté de changer de forme et peut même prendre forme humaine (tout comme les renards). Leur vie insousciante entrecoupée de bataille entre les tribus de tanuki ennemie leur fait ignorer la présence toujours plus proche des hommes, jusqu'au jour où les hommes décident de faire de la montagne une ville. Pour éviter la perte de leur environnement, les tanukis vont tenter d'effrayer les humains en jouant avec leurs traditions et leurs peurs.

Pompoko commence comme un film comique et apparait trés vite comme totalement japonais. La culture du Japon abonde dans ce film. L'humour et la joie de vivre des Tanukis emplit le film mais l'histoire est bel et bien celle d'un peuple qui perd son environnement et son mode de vie. Sous couvert d'aventures, il est question, et cela d'une maniére trés habile, de respect envers la nature, de tolérance et de tradition. Un film qui alterne entre la joie et la tristesse, la fète et le recueillement, le loufoque et le drame. Un film fort et passionnant mais qu'il m'est impossible de bien expliquer par ces mots mal choisis.

Réalisé par Isao Takahata, Heisei tanuki gassen pompoko est une oeuvre superbe, drôle et aussi tragique qui regorge d'allusions aux traditions et aux folklores du Japon. A voir : une extraordinaire parade de "monstres" inoubliable !