Metropolis de Fritz Lang
// Oomu / Animation / Metropolis / Fritz lang / Introduction

il est un film marquant dans ce premier siècle de l'invention du cinéma : Metropolis de Fritz Lang

Avec son histoire bien construite et complexe, des décors et des effets spéciaux inédits pour l'époque, le film était trés en avance sur son temps.

Malheureusement ce film est aussi connu pour son parcours tortueux à travers l'histoire de ce siècle, censuré, remonté, on peut même parler de charcutage en régle de l'oeuvre originale ; voici les diverses modification les plus marquantes :

Première projection le 10 janvier 1927, Berlin (au cinéma Ufa-Palast am Zoo)
Format 35 mm ; 1:1,37 ; n/b ; muet
Longueur d'origine 4 189 m
Durée 150 minutes à 24img/s
Musique d'origine Gottfried Huppertz

Version réduite (1927 - Censure : le 5 août 1927 ; B.16285 ; interdit aux mineurs)

Première projection le 25 août 1927 à Stuttgart (Ufa-Palast), Munich (Sendlinger Tor-Lichtspiele)
Longueur 3 241 m

Version restaurée de Gorgio Moroder (1983)

Cette version parue en 1983 par l'effort de Gorgio Moroder se base sur les travaux de restauration effectués par Enno Patalas au Musée du Cinéma de Munich dans les années 70 et 80 qui est reconnue comme la version plus proche de l'original de part son montage.

Malheureusement, le nombre de séquences perdues de manière désormais définitives en plus de celles non retrouvées à l'époque a obligé le montage à prendre certains raccourcis par moments.

Il n'en demeure pas moins que l'histoire ne perd pas son sens à l'inverse de la version américaine du film, beaucoup plus vieille, qui rendait le film vide de tout sens. Le fait le plus remarquable est la transformation du film par plusieurs nouveaux médias tels l'utilisation de caches colorés rendant le film moins terne et ajoutant une atmosphère, l'utilisation de photos faites sur les lieux de tournage de l'époque pour illustrer des parties manquantes du film, mais surtout, l'utilisation de musiques modernes chantés par des artistes contemporains.

Loin de blamer cette tentative, on peut lui reconnaitre d'avoir succité l'interêt chez des personnes qui n'auraient jamais regardé le film dans sa présentation d'origine.

Version restaurée 2001 (Réalisée dans le cadre de sa préservation numérique)

Cette version est dernière en date est la plus élaborée, elle reprend énormement de l'original comme les cartons de texte utilisés pour compenser le fait que le film était muet, il manque toujours des parties de manière désormais trés probablement irrémédiable mais l'intégralité de la narration est totalement conservée et la partition originale de la musique a étée utilisée.

Cette version contient des séquences beaucoup plus contrastés retrouvés récement qui réhaussent encore la qualité de l'ensemble.

Longueur 3 341 m
Durée 147 minutes
Musique Bernd Schultheis (Fondation Friedrich-Wilhelm-Murnau et ZDF/ARTE)