Le voyage de Chihiro
// Oomu / Studios / Ghibli / Le voyage de Chihiro / Lexique

Idéogrammes

En japonais, les idéogrammes (kanjis) ont plusieurs lectures dépendant du mot et de son origine (sino-japonaise, ON ou indigène, KUN). Nous indiquerons ici la lecture ON (qui sert de classement dans les dictionnaires) suivi de la lecture KUN entre parenthèses.

Pour certains mots, le kanji seul ne suffit pas, ils sont suivis d'Hiraganas appeles Okuriganas afin de fixer leur lecture, nous indiquerons ici ces Okuriganas par un point entre les syllabes comme pour le mot "ATATA.KA" .

Croyances

Comme par chez nous, il existe dans le japon des petites croyances identiques au fait de ne pas passer sous une échelle, ne pas croiser un chat noir, ne pas renverser du sel...

Expliquer ces concepts n'est pas aisé et on pourra rencontrer des difficultés à expliquer l'origine et le sens de ces croyances à des étrangers, le mode de vie, la religion, l'histoire y étant pour beaucoup. Il en est de même pour les croyances populaires d'origine étrangère rapportées en france au travers les médias que l'on pourra avoir du mal à interpréter.

Les bains publics

Il existe deux catégories de bains publics (Onsen), ceux à eau de source chaude naturelle issue de la géothermie (le japon étant situé sur une faille continentale, ce qui provoque également ses tremblements de terre), et ceux à eau de source, certes naturelle mais froide et chauffée artificiellement. Les plus recherchées étant bien sur les chaudes naturelles. Certaines régions du japon du fait de leur topologie possédent plus de sources chaudes que d'autres.

Le premier kanji est le kanji ON (ATATA.KA) signifiant "tiède". Le deuxième kanji est le kanji SEN (IZUMI) signifiant "fontaine, source".

Lors de l'arrivée d'un film d'animation japonais en France, on est toujours soucieux de savoir si le texte original sera respecté, au-delà des adaptations parfois inévitables dues à nos cultures différentes.

Adaptation française

On peut malheureusement constater des adaptations hasardeuses dans le cas de Chihiro. Le plus étonnant est que ces irrégularités ne se trouvent pas dans la version doublée qui se montre assez soignée, mais dans le texte du sous-titrage du film en version originale.

Vocabulaire utilisé

Haku s'exprime à l'aide d'un vocabulaire poli à consonnance assez ancienne. voici quelques uns des mots que l'on retrouve.

Sonata = toi

Peu utilise, il est composé du kanji qui servait anciennement à faire le SO- des mots SORE ou SONO, qui signifie "ceci, cela" et du kanji HOU (KATA) qui signifie "personne".

Mikata = allie

Composé du kanji SHIN (MI) signifiant "quelqu'un, personne" et du kanji HOU (KATA) qui signifie "personne", le sens etant "quelqu'un allant dans le même sens que l'autre personne".

Engacho

Ce mot est utilisé dans la scène où Sen écrase le ver maléfique dans la chaufferie, Kamajii lui dit alors "Engacho", qui a été traduit par "Il faut que je te purifie" dans le doublage français et "C'est cra-cra" sans autre explications, hélas, dans le sous-titrage de la version originale.

La version doublée n'apporte pas la nuance exacte de ce qu'est "engacho" mais donne une bonne approche. En effet, l'explication viendrait de l'expression "En ga chogireru" qui signifie aproximativement "le lien est coupé". Le but recherché par Sen et Kamajii en procédant à ce "rituel" étant de briser le lien, symbolisé par le cercle que Sen dessine avec ses doigts, rapportant à un fait désagréable, mauvais, impur ou sale, en l'occurence celui d'avoir une bouillie gluante sous le pied ; donc se libérer du fait d'être "contaminé" par l'impurete de la chose, qui rappelons le est maléfique.

L'expression semble changer selon les régions du japon et dans certaines on peut rencontrer "Engacho kitta, kagi shimeta" traduisible grossièrement par "l'engacho est coupé, le lien est fermé".

Dans le même ordre d'idée, il existe une forme d'engacho concernant cette fois ci la relation entre personnes dans le cas d'une relation qui tournerait mal.

Analyse des noms des personnages

Une part importante de la comprèhension et de l'interprétation du film peut dépendre des indices disseminés dans tout le film, par exemple, le nom même des personnages. Pour ceux ne maitrisant pas courament la langue japonaise, voici quelques détails :

Chihiro

Ce nom est composé de deux kanjis, le premier SEN (CHI) signifiant "mille". Le deuxieme kanji, JIN porte ici la lecture HIRO qui n'est pas très usitée si ce n'est dans les noms, tous les dictionnaires ne l'indiquent d'ailleurs pas, sa lecture courante est TAZU.NERU qui signifie "chercher quelqu'un", "s'enquérir de".

On peut facilement penser à un jeu de mot volontaire avec les retrouvailles inatendues de Chihiro et un autre personnage (ménageons le suspense pour ceux qui ne l'auraient pas encore vu).


Le nom de famille de Chihiro est OGINO, il est composé de deux kanjis qui sont TEKI (OGI) signifiant "roseau" et YA (NO) signifiant "champ".

Yubaaba

Ce nom est composé de 3 kanjis, le premier TOU (YU) signifiant "eau chaude", ce kanji est utilisé devant les établissements de bains au Japon, appeles ONSEN et on le retrouve un peu partout tout au long du film. Les deux autres kanjis sont le même kanji BA (BAA) répété signifiant "vieille femme".

Haku

Le nom de ce personnage n'est pas créé à l'aide de kanji mais de deux Katakanas (HA-KU), cependant, un certains nombre d'évenements nous montrent clairement qu'il s'agit d'une lecture sino-japonaise (lecture ON) de "blanc" et donc ne forme qu'une partie de sa dénomination complète. La raison pour ne pas avoir utilisé un kanji seul est qu'il se serait appelé SHIRO, qui est la lecture KUN du kanji.

Kamajii

Ce nom est composé de deux kanjis, le premier FU (KAMA) signifiant "bouilloire, chaudron, creuset", on y trouve donc une connotation forte à des récipients servant à chauffer. Le deuxieme kanji YA (JII) signifie "vieil homme".

Bou

Le nom du bébé de Yubaaba est formé par un kanji, imprimé d'ailleurs sur son tablier, qui se lit BOU (prononcer BO avec un "o" long) et qui signifie "garçon, prête".

Kashira

L'animal de compagnie de Yubaaba, qui est un ensemble de trois têtes sautillantes n'est pas nommé dans le long metrage mais est désigné par le kanji TOU (KASHIRA) qui n'est autre que "tête", et se lit par la lecture KUN soit "KASHIRA".

Kaonashi

Plus qu'un nom, il s'agit ici d'une désignation pour l'étrange personnage noir qui rôde autour des bains, en effet KAONASHI s'écrit en katakanas et est une phrase à part entière qui signifie "pas de visage - sans visage".

Rin

Le nom de ce personnage se prononce plutôt "Lin" en version francaise. Comme ce nom est formé de katakanas, à la différence d'autres personnages, il est assez difficile d'y coller une définition car le nombre de caractères se lisant RIN bien que relativement réduit, offre une palette importante de significations allant de "forêt" à "voisin" ; il est donc difficile d'y trouver une définition convenable car on n'apprend finalement que peu de choses à son propos.

Zeniiba

La soeur ainée jumelle de Yubaaba porte un nom composé de deux kanjis. Il s'agit de SEN (ZENI) signifiant "monnaie" et de BA (BAA) signifiant vieille femme". il s'agit du même kanji BA que Yubaaba.